5 conseils pour se préparer à un examen oral

Obama mic drop

Les examens oraux sont toujours une source de stress . Qu’il s’agisse d’une présentation, d’une entrée en formation ou un entretien d’embauche … tu seras forcément amené un jour à passer un examen oral. Mais comment se préparer à son oral comme un pro ?

Connaitre et dominer ton sujet

Lors de la préparation d’un examen oral, la première chose à faire est : renseigne-toi sur le déroulement de l’examen : Combien de temps va-t-il durer ? Quelles sont les étapes de l’examen ? Qui sera ton public ? Par exemple : Pour une soutenance, le passage à l’oral permettra au jury devant lequel tu te présentes de voir que tu domines ton sujet, et que tu es capable d’en parler de façon claire et de répondre aux questions que l’on te pose.

Prépare tes réponses, qui entraîneront peut-être elles-mêmes de nouvelles questions, exactement comme cela se passerait lors d’un vrai oral.

Meme intelligent

Apprendre à se connaître

Pour commencer il faut se poser la question suivante : pourquoi est-ce que tu passes un oral ? Parce qu’un examen écrit et un examen oral ne prennent pas en compte les mêmes compétences.

Alors que les épreuves écrites portent sur l’interrogation et la mise en pratique des connaissances acquises lors de l’année scolaire (ou de plusieurs années) et de la préparation générale de l’examen, l’examen oral est plus spontané et proche de la réalité.

Un examen oral permet aussi de mieux cerner une personnalité, de pouvoir échanger plus facilement , une entrevue orale permet aussi de déceler des indices sur la personne en face grâce à la communication physique.

Bien manier le timing

Qui dit examen oral, dit timing limité.
Lors de ta préparation, n’hésite pas à t’entraîner pour te mettre dans les conditions.
Cela te permettra de mesurer le temps dont tu as besoin pour chaque partie de ta préparation.
N’oublie pas de te donner 30 secondes de battement, pour compenser tout événement imprévu le jour de l’oral.

Pendant l’épreuve, pense à prendre une montre pour pouvoir jeter régulièrement un œil à l’heure .
Au-delà de tes connaissances, c’est ta façon de te présenter, ton argumentaire et la capacité de le faire dans les temps que le jury vont juger.

Gérer sa communication verbale et non-verbale

Ce qui fait la qualité d’un examen oral, c’est avant tout la présentation.

Pour avoir une élocution irréprochable le jour de l’épreuve, rien de mieux que de t’entraîner, par exemple en lisant à haute voix, en solitaire devant un miroir ou avec l’aide d’un proche.

Pour être sûr de ne pas être bloqué le jour de l’examen, entraîne-toi à faire ta présentation ou simule un entretien sans l’aide de tes notes.

Surveille bien ta gestuelle : tiens-toi droit, pense à sourire, évite de bouger excessivement, ne mets pas tes mains dans tes poches, évite de jouer avec tes cheveux…

S’habiller correctement

Le jour J, habille-toi sobrement, de façon à ne pas agresser l’œil, sans non plus te déguiser : la fan de Air Max aura l’air déguisée si elle se perche sur 12 cm de talons.

Veille à arriver en forme et bien habillé à l’examen, et à faire une bonne première impression. Adopte une tenue sobre, qui te donne l’air sérieux, mais qui ne soit pas trop inconfortable.

Ca y est : tu es devant la salle et ton porte-documents. Tu n’as plus qu’à te munir de ton plus beau sourire, respirer un graaaaaand coup et les épater avec ta personnalité extraordinaire et tes connaissances impressionnantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X