Comment se lancer en Freelance

Se lancer en freelance c’est la création de votre propre entreprise ! En fonction de votre statut juridique et de votre domaine d’activité, les procédures administratives de création et de gestion de votre entreprise peuvent varier. Étapes, papiers à remplir, documents à fournir : pas de problèmes, on fait le point pas à pas.

Vous avez fait le choix de la micro-entreprise

Si vous choisissez de créer une micro entreprise, vous avez fait le choix de la simplicité ! Il vous suffit de créer votre compte sur le site de l’Urssaf, de remplir le formulaire de création, et de soumettre vos pièces justificatives (copie de votre carte d’identité, justificatif de domicile et attestation de non-condamnation, diplômes ou expériences précédentes si l’activité est réglementée). Veuillez cependant à indiquer les bonnes informations sur le formulaire de création qui se révèle par endroits technique et précis. Si vous avez des questions ou des difficultés dans cette étape, ou simplement parce que vous aimez être accompagné du début à la fin, vous pouvez contacter un consultant expert, comme par exemple un consultant expert du Portail Auto-Entrepreneur.

Vous préférez créer une société

Si vous préférez créer une société, les documents à remplir sont plus nombreux. Ils vont de pair avec les différentes étapes de création d’une société :

  • Rédigez les statuts de la société et définissez les règles de fonctionnement de votre société. Si vous choisissez de créer une EURL ou une SARL, les statuts sont régis par des règles préétablies et donc plus simples à établir. En revanche, pour SASU et SAS, les réglementations sont ultra personnalisables, mais nécessitent plus de réflexion et de préparation afin qu’elles correspondent au mieux à vos besoins. Dans les deux cas, c’est mieux de faire appel à un professionnel..
  • Dépôt du capital social, c’est votre investissement initial pour investir dans votre entreprise. Celui-ci doit être déposé auprès de votre banque (parfois en ligne), de la Caisse des Dépôts ou d’un notaire. Dans cette étape, il vous sera demandé de remplir un formulaire de demande de dépôt et de fournir divers documents, tels que la liste des souscripteurs, le projet de statuts et ses principales informations (nom, adresse, identité des associés et créanciers.)
  • La publication d’une annonce légale pour annoncer la création de votre société. Cette étape vous demandera de rédiger un court article donnant les informations principales sur votre entreprise. Il doit ensuite être publié dans le journal d’annonces légales (quotidien national ou journal professionnel).
  • L’immatriculation de votre société, pour la faire enfin exister administrativement. L’enregistrement se réalise auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Il vous sera demandé de remplir le formulaire de création en fonction du statut de votre entreprise et de soumettre divers documents justifiant que vous avez bien effectué les 3 première étapes (les statuts, l’attestation de capital social, l’attestation de publication d’une annonce légale).

Pour effectuer toutes ces étapes et vous assurer qu’il n’y a pas d’erreurs dans vos démarches de création d’entreprise, vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels.

Pensez aussi aux aides à la création d’entreprise

Il existe de nombreuses aides pour vous aider à lancer votre activité de freelance : n’hésitez pas à en faire la demande ! D’ailleurs, les démarches administratives sont souvent simplifiées.

Vous pouvez par exemple demander à bénéficier :

  • Du NACRE, une aide qui vous permet d’être accompagné pendant 3 ans dans le démarrage, le montage et la structuration financière de votre projet d’entreprise. Pour en profiter, veuillez vérifier que vous êtes éligible, puis envoyez une demande par courrier à l’autorité compétente de votre région
  • De l’ACRE, qui est une exonération partielle de cotisations sociales pendant votre première année d’activité en freelance. Elle est attribuée automatiquement lors de la création de l’entreprise : ous n’avez donc pas besoin de remplir de documents. En revanche, si vous êtes auto-entrepreneur, l’octroi n’est pas automatique : il faudra compléter le formulaire de demande d’ACRE et le retourner à l’Urssaf.
  • De l’ARCE et de l’ARE, deux allocations dont vous pouvez bénéficier si vous êtes demandeur d’emploi inscrit sur le registre de Pôle Emploi. Vous pouvez en faire la demande directement en ligne sur le site de Pôle Emploi.

Vous savez maintenant ce qui vous attend si vous souhaitez devenir freelance ! N’hésitez pas à vous faire accompagner dans vos démarches pour assurer le succès de votre création d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X