L’outil Facebook Rigths Manager

Sur Facebook, de nombreuses pages et de nombreux profils se permettent de publier des œuvres protégées, qu’il s’agisse de photos ou de vidéos. Certains « médias » vont même jusqu’à ajouter un watermark à des contenus qui ne leur appartiennent pas… Le réseau social annonce aujourd’hui des nouveautés sur Rights Manager qui permettront aux personnes dépositaires d’une œuvre de les protéger plus facilement.

Facebook Rights Manager

Des actions automatiques qui renforcent le droit d’auteur

Rights Manager est un outil, proposé par Facebook depuis l’an dernier, qui permet de déclarer la propriété de photos ou de vidéos, afin de les protéger sur le réseau social. Désormais, vous pouvez déterminer au préalable les actions qui doivent être prises si Facebook repère qu’un profil ou qu’une page partage un contenu qui vous appartient.

  • Bloquer : Facebook peut bloquer le partage d’un contenu dès l’upload s’il correspond à une œuvre qui vous appartient.
  • Exiger une part des revenus : si la page qui partage votre œuvre a inclus une publicité de type Ad Break, vous pouvez réclamer une partie des revenus.
  • Monitorer : vous pouvez laisser faire mais accéder aux statistiques des vidéos qui vous appartiennent, même si elles sont partagées par une autre page. Vous pourrez ensuite choisir de la bloquer ou exiger une part des revenus.
  • Examiner le piratage manuellement : vous pouvez également demander à Facebook d’ajouter à votre liste l’ensemble des « matchs » repérés sur le réseau social. Ensuite, libre à vous de prendre la décision qui vous paraît la mieux adaptée (autoriser, bloquer, monitorer, exiger une part des revenus).

Facebook Rights Manager

Des critères pour bloquer les contenus volés sur Facebook

Les auteurs vont également pouvoir déterminer les conditions pour que le piratage soit considéré par Facebook. Ces critères permettent aux auteurs d’être plus ou moins strictes en fonction des cas. 5 nouvelles conditions sont proposées :

  • Localisation : pays d’où le spectateur visionne le contenu
  • Type de contenu : vidéo ou audio
  • Durée du ‘match’ : temps pendant lequel votre œuvre est utilisée
  • Type d’uploader : bloquer les pages, les profils, ou les deux
  • Confidentialité : bloquer les vidéos privées, publiques, ou les deux

Vous pouvez combiner plusieurs conditions. Ainsi, vous pouvez « bloquer les vidéos qui utilisent une bande son qui vous appartient pendant au moins 30 secondes si le spectateur est situé en France » ou « monitorer toutes les vidéos postées par des pages qui utilisent vos propres vidéos et exiger le partage des revenus ».

X