Google pénalise désormais les interstitiels !

La pénalité visant les sites affichant des interstitiels amenant à une mauvaise expérience utilisateur en arrivant depuis la page de résultats Google sont pénalisés depuis hier, comme l’avait annoncé Google cet été.

interstitiels

Elle avait été annoncée en août dernier et elle a été confirmée par Google sur Twitter : la pénalité envers les sites mobiles qui affichent des interstitiels et des pop-ups publicitaires avant de proposer leur contenu éditorial a bien été mise en place hier, mercredi 10 janvier, comme prévu.

Rappelons ce qui avait été dit à l’époque par le moteur de recherche à ce sujet :

  • “Si le contenu sous-jacent est bien présent sur la page et indexable par Google, il peut être masqué par un interstitiel. Cela peut frustrer les utilisateurs, qui se trouvent dans l’impossibilité d’accéder facilement au contenu qu’ils s’attendaient à voir en appuyant sur le résultat de recherche.”
  • “Afin d’améliorer la recherche pour mobile, à compter du 10 janvier 2017, les pages au contenu difficilement accessible depuis les résultats de recherche pour mobile pourront être moins bien classées.”
    Et de donner 3 exemples de cas qui pourront être ainsi pénalisés :
  • “- Afficher une pop-up qui recouvre le contenu principal, dès que l’utilisateur accède à une page depuis les résultats de recherche ou lorsqu’il parcourt la page.
    – Afficher un interstitiel autonome que l’utilisateur doit fermer avant d’accéder au contenu principal.
    – Utiliser une mise en page où la partie au-dessus de la ligne de flottaison s’affiche comme un interstitiel autonome, mais où le contenu d’origine est intégré sous la ligne de flottaison. “

Cette pénalité ne s’applique qu’aux sites qui affichent un interstitiel lorsque le mobinaute arrive sur le site en provenance d’une SERP Google. Pas dans le cas d’une navigation interne, une fois sur le site.

interstitiels

X