Mélenchon, candidat holographique

Dimanche 5 février 2017 marque le premier pas de l’utilisation d’une retransmission holographique lors d’un meeting politique en France. Jean-Luc Mélanchon, candidat de La France Insoumise, tenait un meeting à Lyon tandis que son hologramme était sur scène à Aubervilliers.

Annoncée depuis plusieurs années, la technologie des hologrammes est enfin mûre pour un usage de retransmission en direct et ouvrir une nouvelle ère dans la politique-spectacle.

En France, c’est donc un homme politique qui inaugure ce progrès technique. Présent à Lyon, Jean-Luc Mélanchon est entré sur scène devant 12 000 spectateurs pendant que son hologramme prenait le relais à Aubervilliers dans deux salles rassemblant 6 000 personnes. Un défi réalisé par la société Adrénaline Studio et demandant un support transparent servant d’écran pour que l’hologramme prenne vie.

candidat holographique

Une prouesse technologique déjà connue du monde du spectacle.

Contrairement à ce candidat à la présidentielle de 2017 prétendait, ce n’était pas la première fois qu’une telle technologie était utilisée par un homme politique.

Ainsi de 2012 à 2014, Narendra Modi, actuel premier ministre indien, utilisait déjà la projection holographique mais pour diffuser des discours pré-enregistrés, tout comme le premier ministre turc Recep Tayip Erdogan en 2014 mais qui, pour sa part, les enregistrait sur un fond vert.

En France, les amateurs des stars des années 70 ont déjà eu un exemple de cette technologie depuis le 12 janvier 2017 grâce au spectacle Hit Parade, mettant en scène Claude François, Dalida, Sacha Distel et Mike Brant.

Nicolas Duval, Étudiant Webstart en Marketing et Communication Digitale

candidat holographique

X